Sachez tout d'abord que je ne cherche pas ici à dénigrer les vétérinaires comportementalistes ni à vous convaincre que leurs méthodes sont moins bonnes que celles des comportementalistes canins. Je ne ferai aucune généralité ; j'expose simplement des faits réels.

 

 

 

En quoi consiste l'éducation canine?

 

 

Retour Accueil

 

 

 

 

 

 

Cette discipline existe depuis 1986 en France et le terme « comportementaliste » fut déposé et protégé à l'I.N.P.I par Michel CHANTON (en mai 2004, il dut même faire appel à un avocat pour faire retirer ce terme utilisé pour la validation d'un certificat dit « d'éducateur-comportementaliste ». Il remporta le procès).

 

 

Michel CHANTON (dont vous trouverez le site dans la rubrique Centres de formation) est éthologiste, diplômé d'Etudes Doctorales à Paris VI. Au début des années 90, il élabora sa formation de comportementaliste en s'inspirant de l'approche dite de « Palo Alto » dont le groupe était composé de psychiatres, de psychologues et d'éthologistes.
Au Sommaire:

 

Classe de chiots

 

 

 

Le comportementalisme et ses thérapies systémiques n'ont donc jamais été fondés ni élaborés par des vétérinaires, mais bien par des éthologistes. Cette discipline ne nécessite aucunement d'études vétérinaires pour être exercée (à condition toutefois d'avoir suivi une sérieuse formation spécialisée).
Qu'est-ce qu'un comportementaliste?
Quelle différence avec un vétérinaire comportementaliste?

 

Quelle différence avec un vétérinaire comportementaliste?

 

 

Presse-Médias
Voilà donc la principale différence avec un vétérinaire comportementaliste, un comportementaliste canin n'a aucune connaissance en médecine vétérinaire et n'a en aucune façon le droit de faire des prescriptions médicamenteuses (même s'il s'agit de florathérapie comme les Fleurs de Bach – voir Liens divers).
Livraisons de croquettes à domicile

 

 

Haut de page
Conseils préventifs
Centres de formation
Photos/Témoignages

 

C'est pourquoi le chien doit toujours avoir été examiné par un vétérinaire afin d'écarter toute pathologie organique (le vétérinaire étant le seul légalement compétent pour examiner le chien, diagnostiquer et traiter si nécesaire).
Associations d'aide aux chiens
Accessoires pour chiens

Ouvrages spécialisés

 

 

Il faut savoir que jusqu'en 1998, les nombreuses années de formation vétérinaire ne comprenaient pas une seule heure sur ce sujet (rapport du Dr MICHAUX).

C'est seulement depuis 1998 qu'ils peuvent choisir une option qu'ils appellent « pathologies comportementales » et qui comprend une cinquantaine d'heures sur toutes leurs années d'étude. Et malheureusement, certains vétérinaires se suffisent de cette option pour se déclarer « spécialistes ».

 

 

 

 

Mais ne généralisons pas, d'autres vétérinaires choisissent des formations beaucoup plus longues (de 2 ans parfois) spécialisées sur l'éthologie canine et les approches systémiques.

 

Contact

 

De même tous les vétérinaires n'essaient pas de s'approprier cette discipline comme on a pu le lire dans Le Point Vétérinaire N° 1286 :

« le métier de comportementaliste, en réalité de psychiatre canin, ne saurait, à notre avis, être excercé par un non-vétérinaire. […] Les praticiens seraient bien inspirés de cesser de référer n'importe où les cas de troubles du comportement. Ils laissent échapper un créneau qui leur revient de droit » (article de Jean-Pierre Samaille).

 

 

 

Au moins ça a le mérite d'être clair, certains vétérinaires y voient un nouveau « créneau économique » !

Voici encore une différence, un comportementaliste canin n'envisagera de traitement médicamenteux que dans les cas lourds alors que beaucoup de vétérinaires comportementalistes prescrivent systématiquement des psychotropes.

 

 

 

 

Comme le dit Michel CHANTON, le fait est qu'un « certain nombre d'entre eux considèrent que tout comportement nouveau ou d'apparence inexplicable constitue une pathologie, décident donc que l'animal est « malade » et qu'il y a lieu de le « traiter »… cette vue est-elle désintéressée ?… Si des difficultés relationnelles surgissent entre un enfant et le reste de la famille, faut-il, d'office, médicaliser l'enfant ? Personne (ou presque) ne croit plus à cela. ».

 

 

 

 

Ce qui nous amène à une autre différence : celle des honoraires. Un vétérinaire peut se permettre de demander jusqu'à 100€ et plus pour la séance (sans compter le coût des médicaments) ; alors que le tarif moyen français se situe autour de 50€.

 

 

 

Voilà ce qui diffère principalement un vétérinaire comportementaliste d'un comportementaliste canin. Moi-même lors de mes démarches, certains m'ont bien fait comprendre que cette discipline devrait leur être réservée et qu'ils ne me référeraient aucun cas ;

d'autres au contraire m'ont accueillie chaleureusement et je les en remercie sincèrement (je préfère garder en mémoire cette ouverture d'esprit).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Haut de page

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Haut de page

 

 

 

 

 

© Julia Roggero - 2006 - Tous droits réservés

 

Helpotoutou à domicile, Julia Roggero, éducateur canin, comportementaliste canin, classe de chiots, méthodes douces et rapides, conseils préventifs, livraisons croquettes haut de gamme (Premium), accessoires pour chiens, associations d'aide aux chiens, région parisienne et Oise du sud.